l’atelier

CANAL, l’esprit des lieux

Le nom CANAL naît en 1975 de la création d’une association d’étudiants préoccupés d’espace public, de paysage urbain, de micro architectures événementielles et festives, qui s’installent rue des écluses Saint Martin dans un ancien atelier de lithographie. L’atelier d’architecture CANAL se formalise réellement en 1982 sous l’impulsion de Daniel et Patrick Rubin lorsque, après un passage dans la cour du Café de la Gare, ils s’installent rue du Faubourg Saint Antoine dans un immeuble industriel qu’ils viennent de réhabiliter pour le groupe fédéré par Jean-François Bizot autour du magazine Actuel, futur Radio Nova.
 
En 1987 CANAL s’installe rue Elzévir dans une maison du 17e siècle avec LM communiquer, atelier de graphistes. Les lieux d’accueil successifs de l’atelier font partie intégrante de son identité. Depuis vingt ans, la cour de la rue Elzévir a vu passer et brassé des compétences de tous horizons, accueilli des étudiants designers et architectes en nombre, offrant un cadre de production singulier et collégial. Les projets développés ici portent la marque du plaisir d’user des lieux au quotidien, né de la convergence des cultures, des regards et des savoirs faire.

Une production multiforme et atypique

Très tôt CANAL s’est caractérisé par des projets de reconversion de bâtiments industriels et patrimoniaux : piscine des Amiraux, Actuel Radio Nova, journal Libération… Cette compétence spécifique vaut à l’atelier de remporter de nombreuses consultations publiques dans le domaine de la transformation du patrimoine architectural : centre national des lettres, maison du livre et de l’affiche à Chaumont, extension de l’IRCAM à Beaubourg, théâtre national de Strasbourg, direction des musées de France…
 
En 1989, Daniel et Patrick Rubin obtiennent le prix de la première œuvre pour la construction de la médiathèque Jean-Pierre Melville dans le 13e arrondissement. La plus grande bibliothèque d’arrondissement de Paris est alors dessinée dans le détail jusqu’à ses composants et mobiliers, une des marques de fabrique de l’agence.
Principalement orienté vers la commande publique, CANAL poursuit aujourd’hui sa démarche spécifique de transformation de bâtiments industriels et d’addition d’architectures dans le cadre de programmes culturels, sociaux, tertiaires, d’enseignement ou de santé publique : médiathèques de Fontenay-aux-Roses, Charleville Mézières, Pau et Brest, pôle tertiaire à Vichy, archives de la Haute Marne à Choignes, ancien hôpital Saint Lazare à Paris, école du paysage dans la chocolaterie Poulain à Blois, hôpital Saint Joseph Saint Luc à Lyon, Carré historique de l’hôpital Necker, bâtiment Anne de Bretagne sur l’île de Nantes, centre de mémoire de Meurthe et Moselle, Bibliothèque universitaire à Malakoff…
 
Des projets éphémères ou ludiques tels que scénographies, événementiels urbains, création d’identités… font également partie des projets récurrents traités par CANAL.
Récemment, le développement de programmes prospectifs de logements neufs, amène l’atelier à interroger plus précisément les questions de développement durable, d’industrialisation des composants constructifs, d’adaptation aux normes : résidence étudiants à Paris, habitat « basse consommation » à Bordeaux, logements sociaux en Île de France, appel à idées sur les résidences étudiantes.